JÉSUS SUR LE TRAVAIL CELLULAIRE

­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­_________________________________________________________________________________________

 

 Hirnzelle 02

 

Les cellules sont ce que nous appelons « la sécurité divine ». Plus que nous arrivons à pénétrer dans la sagesse des cellules, plus nous pourrons changer les structures et les éléments engendrant des maladies.

 

Ainsi, nous sommes capables de changer complètement la vie. Dans les cellules se trouve quelque chose comme une très forte matrice. À partir de cette matrice, nous pouvons percevoir comment une personne vit.

 

En changeant la matrice, une personne sera capable de changer sa vie. Comment pouvons-nous avoir accès à la matrice ? Nous percevons la matrice dans le noyau de la cellule. Elle est posée sur les gènes cellulaires. Dans chaque gène se trouve une mémoire dans laquelle sont stockés tous les valeurs, devoirs, douleurs et besoins de la personne. Évidemment, cette liste est non-exhaustive.

 

Cela signifie, si nous cherchons à changer la vie de quelqu'un, que nous devons réussir à toucher au contenu des gènes. Maintenant les questions qui se posent sont : Quel est l’élément malade ? Quel élément appartient à l'être naturel de la personne, fait partie de sa vie ?

 

Bien entendu, il n’est pas question de travailler sur la matrice physique elle-même. Ce que nous faisons est de mettre la matrice dans la Lumière. Nous entourons le cordon de gènes par la Lumière. Dieu Lui-même fera la réparation.  Ce n'est pas vous qui réparez quoi que ce soit, car tout doit être posé dans les mains de Dieu. Ainsi, il peut mettre en place une voie sure pour la guérison.

 

Nous ne pouvons pas enlever d'un coup la douleur stockée dans le cordon de gènes. La personne ne serait pas en mesure de gérer cela. C'est Dieu qui décide le chemin à suivre afin de la mener en dehors de sa souffrance et de son insécurité.

 

Cela fonctionne ainsi : pas après pas, nous allons recevoir les impulsions nous indiquant comment agir. Lorsque la Lumière envahie le noyau, celui-ci s'ouvre et nous pouvons faire couler la Lumière dedans. Dieu s'occupe ensuite de ce qui reste à faire. Cela vous apporte une sécurité absolue. Dieu réalise le chemin de la guérison. Toutefois, c’est par cet état d'esprit que nous avons la permission d'œuvrer.

 

Le travail sur les cellules du cerveau est également important. La matrice est très forte et a la capacité d'influencer son entourage. À cet endroit se trouvent les structures, les dépendances et les systèmes de croyances qui peuvent alors être démolis les uns après les autres.

 

 Jésus à Elias :

«  Tu as commencé à introduire la Lumière dans les cellules. Tu as entouré le noyau par la Lumière. Il y a un moment parfait pour tout. Maintenant, c'est le moment car il devient important d'aller un peu plus loin. Il s'agit d'ouvrir le noyau afin d'y introduire la Lumière. L'un sera construit à partir de l'autre. Alors, tout d'abord, fais entrer la Lumière dans la cellule, ensuite pose un anneau d'argent autour du noyau et, seulement après cela, la cellule sera suffisamment stabilisée pour que tu puisses ouvrir le noyau. Cela exige un mode de travail très précis et se fait avec beaucoup de sensibilité. Sinon, une forme d'insécurité pourrait y pénétrer.

 

Regarde toujours s'il y a suffisamment de Lumière dans la cellule avant d’ouvrir le noyau. Pour nous, ce travail en profondeur est de grande valeur. Mais ce qui est le plus important est que tu poses tout dans les mains de Dieu.

 

Tout ce que l'homme désire, à partir de son égo, doit être abandonné. Tout ce que l'homme aimerait réaliser doit être posé dans les mains de Dieu. Pose-toi entièrement dans Ses mains. Alors Dieu œuvrera exactement comme il faut.  Il est certainement juste que, plus un humain se développera au niveau de sa conscience, plus la guérison du corps physique aura lieu. C’est logique. Mais il faut, au préalable, complètement lâcher le « quand », le « comment » et le « quoi ».

 

Elias :

Lorsque Jésus parle de la Lumière, il est question de la Lumière Christique présente dans chaque cœur. Elle peut être activée en recevant, une ou plusieurs fois, la Flamme Christique dans le cœur. En travaillant de façon quotidienne avec la Flamme, la Lumière s'active de plus en plus, en visualisant et en respirant par la Flamme, bien évidemment. La Lumière Christique se fortifie également en acceptant et en mettant un terme à nos processus intérieurs.

 

Nous commençons toujours par les cellules du cœur, nous continuons par les cellules de l'âme, du cerveau, puis avec les cellules des divers organes.

 

J'ai demandé à Jésus s’il soutient chaque personne qui travaille avec Ses méthodes. Sa réponse est : « Non, mais chaque personne obtient l'aide adaptée du Monde Spirituel ». Une autre question était : « Pourrai-je, après un certain temps, offrir un séminaire pour enseigner comment appliquer Ses méthodes sur les autres ? ». Sa réponse fut : « Nous n’en sommes pas encore là. D'abord, il faut appliquer les méthodes sur soi-même afin de mieux les comprendre ».

 

Un séminaire « maître », comme Il l'appelle, ne serait possible qu'après quelques années d’apprentissage. Lorsque le temps sera venu, il me fera savoir quelles sont les personnes prêtes. Une personne pour qui ce travail fait partie de sa mission terrestre actuelle le sentira dans son cœur. Mais, en attendant le moment où nous pourrons nous tourner vers les autres, nous appliquerons les méthodes uniquement sur nous-mêmes.

 

Stage en Suisse romande :

 

Lieux : Espace Indigo, 1453 Mauborget - les 23 et 24 mai 2015

 

http://espace-indigo.ch/index.php?id=8

Horaires : De l0h à 12H30 et de 14h à 18h  

Participation : 250 CHF pour les deux jours.

Vous pouvez réserver votre place dès maintenant en m'envoyant un émail :

Dit e-mailadres wordt beveiligd tegen spambots. JavaScript dient ingeschakeld te zijn om het te bekijken.