Histoires intimes: VIVRE L’AMOUR

__________________________________________________________________________

 

 

COUPLE9d

 

Lorsque Maeva, que je tenais dans mes bras dans un hôpital parisien, partait vers un autre monde en 2001, j’ai pensé que cela signifia la fin de notre relation de douze ans. C’était, du moins, ce que je croyais. Peu après, elle m’apparut, mais dans son corps astral.

 

La première chose qu’elle m’a dite fut qu’elle était très contente d’être dans son nouvel environnement. Elle était aussi très heureuse que personne ne la retînt. Ni sa fille, ni ses parents, ni son frère, ni même moi. Nous retenons une personne décédée par notre chagrin, par notre incapacité de lâcher.

 

Après sa première venue, il y eut quelques semaines de silence. Mais, un soir, elle fut de nouveau présente et, à partir de ce jour, elle est revenue presque tous les soirs au moment où je me préparais pour aller me coucher. Nous nous prenions dans les bras au niveau de nos corps astraux, tandis que nos chakras du cœur fusionnaient littéralement. Un grand spectacle de lumière et d’amour suivait, pour lequel les mots manquent pour en faire une description.

 

C’estt ainsi que nous pouvions continuer notre relation, bien sûr, à tout un autre niveau. Il y eut quelque chose de très étonnant : nous étions, immédiatement, capables de vivre la fusion totale que nous avions cherché en vain pendant notre vie terrestre de couple !

 

Elle m’a dit que nous avions l’accord de la hiérarchie spirituelle. Il est très inaccoutumé de pouvoir vivre une expérience pareille car, normalement, en cas d’un décès, il faut qu’on lâche, qu’on laisse partir sa bien-aimée. On tourne la page et on se concentre sur ce qui reste dans la vie et sur tout ce qu’il reste à découvrir. Ainsi, les deux parties peuvent poursuivre leur chemin en toute liberté. Il me semble que je l’avais lâché complètement. Même si je considère les deux derniers mois au cours desquels j’étais avec elle jour et nuit comme étant le plus grand cadeau de ma vie. Cela grâce à tout ce que nous étions encore capables de partager.

 

Je dois avouer que ce n’était pas une relation facile, malgré le fait qu’il existait un amour profond entre nous deux. À chaque fois qu’on quittait notre demeure, nos mains se cherchaient, comme à la recherche de cette fusion totale.On avait bien de crises, des ruptures courtes, mais on se retombait dans les bras, toujours, peu après. Après neuf ans, j’ai écrit un poème sur notre relation :

 

http://www.elias-medium.info/FR/index.php/elias

 

Elle m’a aussi dit qu’une autre femme allait venir dans ma vie et qu’elle allait s’en occuper.

 

La fête durât à peu près quatre ans et demi. Puis, j’ai senti que je devais me retirer et, de nouveau, tout redevint silencieux autour elle. C’est seulement après quelques années qu’elle revint en me disant qu’elle était sur le point de se réincarner. Je lui ai demandé : « De nouveau en France ?». Elle répondit : « Non, en Inde cette fois-ci ». Elle a beaucoup aimé ce pays, donc cela ne m’étonnât pas du tout.

 

 Entre temps, le monde spirituel n’arrêtait pas à me dire qu’il y aurait une autre relation pour moi. Et, en effet, cela se réalisât peu après. Il s’agissait d’une artiste peintre allemande faisant des peintures avec une grande force thérapeutique. Elle faisait un travail vraiment unique.

 

Au départ, il y eut le coup de foudre et une belle harmonie entre nous. Elle me confia que, au cours du mariage avec son ex, celui-ci aurait été plus un enfant pour elle. Alors qu’avec moi, elle se sentait femme. Mais, un jour, elle m’apprit qu’elle avait revu son ex et qu’elle s’était senti femme avec lui. Je me rendis alors compte que j’avais réussi à réparer leur mariage.

 

Le monde spirituel continuait de me dire qu’il y avait quelqu’un d’autre en perspective. Toutefois, rien n’arrivât. Il me disait que nous étions encore en plein de travail sur nous-mêmes, cela afin de pouvoir vivre un amour au plus haut niveau, que ce processus de perfectionnement n’était pas encore atteint.

 

Puis, en jour, j’ai demandé à Jésus ce qui en était. « Depuis des années, Vous me répétez qu’il y aura une autre femme à mon côté, mais rien ne se passe ».

 

Il me répondit : « Eh bien, que cela te fait-il ? Que ressens-tu lorsque nous te le répétons et rien n’arrive ? ». Je devais faire avec cela. Comme toujours, je commençais à plonger dans ces émotions ; je respirais à travers tout ce que je sentais, jusqu’au moment il n’en restât plus rien.

 

Alors, je fus bien étonné lorsqu’il me dit, récemment, que la situation allait changer. « Tu vivras l’amour car ton âme le désire ». Il ajoutât : « Tu désires avoir un lien avec une femme ; tu aimerais en avoir une à ton côté. Jusqu’à maintenant, nous avons fait cesser cela. Tu sais bien pourquoi. C’est en relation avec ton développement spirituel. Il te manquait encore quelques pas à faire. Maintenant, ton chemin mène vers la direction opposée. Mais cela demande aussi que tu doives aller activement vers les femmes car, ces dernières années, tu t’étais retiré en toi. Maintenant, tu dois chercher activement.

 

 Je me rappelle bien qu’il me disait toujours qu’il ne fallait surtout pas chercher. Alors, il semblerait que rien ne soit immuable

 

 « Tu peux, et dois, chercher », continuât-il. « Avant, il s’agissait toujours d’apprendre à lâcher prise. Maintenant, il faut que tu fasses savoir au monde que tu cherches. Fais savoir que tu aimerais avoir une femme à tes côtés. Mais, prends cela comme un jeu.

 

Tu cherches car le moment est venu pour que tu t’ouvres de nouveau au monde extérieur. Les rencontres que tu feras auront comme conséquences de faire bouger beaucoup de choses en toi. Il y aura des blocages qui serévèlerontqu'il te faudra traiter, car le chemin de la recherche œuvre aussi fortement qu’un palan qui fait remonter de vieilles choses permettant, ainsi,de les guérir.

 

Les personnes que tu rencontreras sur cette voie, et pour lesquelles tu t’exposeras,feront encore bouger des choses en toi. Ta mission sera de rester authentique à chaque instant. Sois courageux, accepte une femme telle qu’elle est, ne la critique pas et surtout, n’essaies pas de la corriger ».

 

Vouloir critiquer, juger ou même corriger les autres ne fait pas partie de mes habitudes, que je sache. Alors, cela ne devait pas poser de problème.

 

« Par ailleurs, continuât-il, ne te change pas non plus afin de t’adapter à l’autre. Accepte-la comme elle est, sans aucun jugement. Mais cela, tu l’as déjà compris et accepté depuis longtemps. Un être humain peut évoluer plus rapidement qu’un autre.

 

 Fais bien attention et ne pense pas qu’une rencontre ne peut rien t’apport. Cela n’est pas juste, ce n’est pas la vérité. Chaque rencontre aura un effet. Tu pourrais même mettre une annonce et regarder ce qui arrivera. Mais n’oublie pas, chaque rencontre sera importante pour toi car elle soulèvera encore ta propre insécurité. Dieu te bénit et te montre le chemin. Sois courageux et suis ce chemin.

 

 Nous, de notre côté, nous sommes disponibles afin de réaliser tes désirs de cœur, peu à peu. Maintenant, tu es profondément lié avec nous. Ta tâche sera de former les choses désirées avec ton propre cœur et par tes propres actions ».

 

J’ai choisi de partager mon vécu avec mes lecteurs car cela pourrait aider d’autres personnes sur la même voie. Ce n’est pas un effort extraordinaire de m’exposer ainsi. Je prends une position un peu plus vulnérable, mais on ne me blesse plus facilement.

 

Je suppose que cet article placera cette énergie d’ouverture dans le monde. Ainsi, la personne juste, celle avec laquelle je pourrais vivre en harmonie parfaite, se sentira certainement attirée et répondra à mon énergie.